LE NEO…CLASSIQUE ATHÉNIEN!

 

 

Quand on évoque l’architecture grecque, on pense aux ruines antiques ou aux maisons cubiques et blanches des villages des Cyclades.

Cependant il existe d’autres types d’architecture typiques de la Grèce qui méritent qu’on s’y intéresse de près.

Ce sont ces belles maisons aux couleurs pastelles et aux portes caractéristiques et pleines de charme!

la fondation d’Athènes, en 1833, comme ville-capitale constitue un cas exemplaire.

La Grèce, sous la tutelle des Bavarois, dut alors se construire en État « moderne », et, pour cela, rompre avec le monde ottoman « oriental ».

Si dans les premières années le style néoclassique reste assez sobre, au fil des ans l’architecture devient de plus en plus grandiose.

Mais je souhaite attirer votre attention sur les maisons privées qui  adoptent un code similaire aux bâtiments publics : 2 à 3 niveaux maximum, l’étage noble étant le rez de chaussée ou 1er étage, un toit terrasse, servant souvent de séchoir, des hauteurs sous plafond de 4m minimum …une cour intérieure avec sa fontaine et son arbre, l’olivier.  L’intérieur des bâtiments arbore des décorations à l’antique : trompe l’oeil, fresques, mosaïques, les carreaux ciments, tout ce qui aujourd’hui plait, dans ce style qu’on pourrait appeler « rétro chic ».

Aujourd’hui, les témoignages de cette architecture néoclassique à Athènes sont surtout concentrés dans le triangle Omonia-Syntagma-Acropole pour ce qui est des bâtiments publics. Pour les résidences privées, malheureusement, la folie immobilière des années 1960 et 1970 n’a laissé que peu de traces, que l’on remarque facilement en se promenant au fil des rues.

C’est une ville patchwork. Mais ça marche! Comme un puzzle fou, toutes les pièces se rejoignent, tous les styles architecturaux font une concoction détonante!

Le quartier de Plaka a lui gardé la majorité de ses maisons individuelles néoclassiques. Peu à peu de nombreuses maisons en ruine sont réhabilitées ( l’effet airbnb????) et retrouvent leur lustre voulu par  Ernst Ziller, l’architecte saxon qui était en charge de la construction des grands bâtiments d’Athènes en 1837…

Quand? le 12/11/2017 ? Cours, cours!!!

Le marathon d’Athènes, une légende à découvrir !

 

Pour tout coureur marathonien, courir le marathon classique d’Athènes doit être un objectif incontournable : C’est revivre 42,125 km de légende dans laquelle le messager Philippidès vient annoncer la victoire d’Athènes sur l’envahisseur Perse. C’est aussi réaliser le parcours à l’origine du marathon et finir en apothéose dans le stade antique du Panathénaïko.

 


En quelques chiffres :

  • Nombre de participants : 20 000 sur l’ensemble des courses
  • Départ : Ville de Marathon à 9h
  • Arrivée : Stade Panathinaïkos
  • Temps limite Ouverture des routes : jusqu’à 17h30
  • Type de parcours : Il s’agit du parcours d’origine du marathon
  • Date du 1er marathon : 490 Av J–C
En plus de l‘émotion particulière de la course, votre voyage au marathon d’Athènes est l’occasion de découvrir une ville chargée d’histoire antique et d’ambiance méditerranéenne.
240_F_64500342_znPZUe2CsBM57n6t2jvVWfiaRoJiXzbM

STREET ART A ATHÈNES

 

L’ART EST DANS LA RUE! Toute surface qui peut être pulvérisée, est couverte d’un nombre important de signatures et de dessins…et parfois de chefs d’oeuvre… 


Ces dernières années, la ville d’Athènes a considérablement évolué. Certains quartiers sont en pleine mutation et « les street-artistes » participent à leur réhabilitation.  Athènes est une ville incroyable avec une personnalité unique,  gorgée de nouveaux magasins, de cafés « ultra-tendance » et de bars fantastiques. Ses coins gris et tristes, quant à eux, se voit affublés de couleurs grâce aux graffitis et de stencils…

Aujourd’hui, Athènes est devenue un musée à ciel ouvert et pas seulement pour ses sites archéologiques. Ses rue sinueuses sont propices au « taguage » incognito et les jeunes s’en donnent à cœur joie décorant la ville et se réappropriant ses quartiers populaires.

A partir de 2008,  « les peintures de rues » se font politiques, on peut noter les œuvres de WD ou encore de Ino, souvent en lien avec les thèmes de la liberté ou de la crise économique. Ainsi Athènes est désormais un lieu de pèlerinage pour les Street-artistes et pour leurs admirateurs!

Pour une visite guidée avec des itinéraires exclusifs, nous proposons des expériences culturelles uniques dans la bonne HUMEUR!!!

Exposition « εmotions »

Du Mardi 18 juillet – dimanche 19 novembre 2017


Le Musée de l’Acropole se joint à la Fondation Onassis pour mettre en scène à Athènes  l’ exposition «εmotions» , qui a connu un beau succès à New York.world-of-emotions-1021x574 « Emotions » est une exposition qui met en lumière le monde invisible des émotions dans la vie personnelle, sociale et politique de l’antiquité. Il s’agit d’œuvres d’art uniques (129) qui sont exposées en Grèce pour la première fois.

 « les artistes anciens ont attribué des émotions vives, comme le désir, l’amour, la convoitise et la honte ainsi que des passions sombres comme la fureur, la haine, la vengeance et la contrition « Dimitris Pantermalis.

Voici un petit avant goût :

Amphora-with-Scene-of-Achilles-and-Ajax-Playing-a-Board-Game-88

Il s’agit d’une amphore d’environ 525-520 avant JC , représentant ACHILLE et AJAX qui jouent aux pions.

  • Ajax est agité, nerveux et tendu, observez sa main droite, sa lance, son menton…
  • Achille est serein, il sait qu’il a gagné…rien ne pourra le perturber …

Ce que ce vase fait, en fin de compte, d’une manière très subtile, c’est de montrer l’importance de la gloire de gagner, que ce soit dans une bataille ou un jeu. 

Il représente également l’impermanence de la vie humaine et la façon dont les hommes devraient prendre le temps, même dans un moment de détente avant une bataille, pour apprécier les petites choses avec des amis. Pour une visite guidée exclusive pleine d’anecdotes et de surprises, n’hésitez pas à me contacter! 

Heures d’ouverture:
Lundi 8h00 – 16h00, Mardi / Mercredi / Jeudi 8h00 – 20h00,
Vendredi 8h00 – 22h00, Samedi / Dimanche 8h00 – 8h00, 00 pm
Billets : Les billets sont disponibles à la vente au guichet du Musée. Entrée: 3 €

Le safran bio grec

Dans la mythologie grecque, KroKus, un bel adolescent qui jouait avec le dieu Hermès fut tué par accident et l’on raconte que lorsque son sang toucha le sol jaillit la première fleur de safran

Le village de Krokos se trouve à proximité de la ville de Kozani, dans la partie nord du pays. C’est ici que se cultive un des très rares safrans d’Appellation d’Origine Protégée pour une qualité qui n’a rien d’un mythe, ni d’une légende.

Si la culture du safran est millénaire, elle présente à Krokos la particularité d’être savamment organisée depuis plus de quatre siècles, pour une qualité et une efficacité du travail sans équivalent. C’est toute une communauté qui vit autour du safran, soit 1 500 familles.

La production de safran en Grèce a des origines anciennes, il vient du Moyen-Orient, mais a été cultivé pour la première fois en  Grèce. De nombreuses peintures trouvées sur l’île de Santorin ainsi que dans d’autres régions du pays montrent des sélectionneurs de safran travaillant dans les champs.

913632d2c2485232c3d2d1f09633808e--ancient-greek-ancient-art

Un détail de la fresque des « Cueilleurs de Safran ». Plusieurs fresques représentant le safran ont été découvertes dans les fouilles d’Akrotiri.

Aujourd’hui, comme alors, le safran grec est un symbole d’excellence et de bonne cuisine. Un plat cuit avec des pistils de safran (ou une poudre de safran) donne du goût et des saveurs typiques de la région méditerranéenne.

Mais le safran a en fait d’abord été connu dans le domaine de la médecine, avant de trouver son usage domestique en tant que condiment et colorant.

On raconte que les guerriers grecs et perses, fatigués de la bataille, se plongeaient dans des bains de safran pour se remettre en forme, un rituel popularisé par Alexandre le Grand!

A travers le temps, le safran est devenu universellement reconnu, comme une herbe capable de soigner n’importe quel désordre ou trouble, dont l’efficacité est aujourd’hui prouvée par de nouvelles études cliniques, et qui autrefois était simplement prouvée par une expérience millénaire. Que ce soit chez les Grecs, les Égyptiens ou les Romains, l’utilisation du safran était variée: parfum, remède, aromate et colorant. Des médecins tels qu’Hippocrate, Homère, Virgile connaissaient déjà les vertus stimulantes, digestives et antispasmodiques du safran!

 

Ahhh…cette Acropole!!!

L’Acropole d’Athènes et ses monuments sont des symboles universels de l’esprit et de la civilisation classiques et forment le plus grand complexe architectural et artistique légué par l’Antiquité grecque au monde.

Ça, c’est dit, mais « what else?« 

Voila, l’objet de ce blog, découvrir petit  à petit la magie de ce lieu, comprendre par bribes, l’alchimie entre la science et l’expression de l’émotion de ce lieu, se faire surprendre par cette capitale, entre réminiscence, découvertes ou sensations, je vous propose de vous laisser guider!

Cette photo date du début du siècle dernier, il y a très peu d’habitats autour de l’Acropole, une partie des grands monuments de ses versants ( Herodeion – Théâtre de Dionysos – Sanctuaire d’Ascleipeion…) sont ensevelis!!!

Attention, regarder aujourd’hui :

3036071915_1_7_knLrA5ZM